plateforme de formation poker n°1 en France

10 statistiques de poker cruciales à inclure dans votre HUD (et comment les utiliser)

Publié il y a 1 an par Anais Gutierrez Catégorie : Articles Poker
PARTAGER
 
Vignette de l'article 10 statistiques de poker cruciales à inclure dans votre HUD (et comment les utiliser)

Hello la famille, 

je continue sur une série d'articles autour du tracker et HUD. La semaine dernière je vous ai expliqué comment installer et configurer le tracker. Aujourd'hui je voulais vous parler de la configuration de votre profil et des stats à afficher. 

Pour ce faire, j'ai trouvé un article super intéressant que j'avais lu il y a quelque temps et je vous l'ai traduit. 

Le voici:

Les statistiques essentielles du HUD au poker

Vous voulez maximiser votre taux de victoire ?

Alors vous devez toujours être à l'affût des moyens d'exploiter vos adversaires. L'une des meilleures façons de le faire est d'utiliser un HUD avec des statistiques de poker.

Qu'est-ce qu'un HUD au poker ? Abréviation de Heads-Up Display, un HUD est un outil utilisé dans les parties de poker en ligne pour suivre et afficher les statistiques de poker des adversaires en temps réel. PokerTracker 4, Hold'em Manager 2 et DriveHUD (entre autres) sont des exemples de programmes de suivi des mains de poker qui incluent un HUD.

Jouer avec un HUD peut vous donner un gros avantage s'il est utilisé correctement. L'utiliser correctement, cependant, n'est pas quelque chose de facile. Chaque fois que nous avons affaire à des statistiques de poker, il est très facile de mal les interpréter et de faire des déductions incorrectes, auquel cas un HUD peut en fait diminuer votre avantage.

Voici un exemple de ce à quoi peut ressembler un HUD à l'écran :
 

HUD

Photo: PokerNews

Si ces chiffres vous semblent écrasants, ne vous inquiétez pas. Dans cet article, je vais passer en revue 10 des statistiques les plus importantes que vous devriez inclure dans votre HUD, que ce soit sur l'affichage principal ou dans une fenêtre contextuelle.

Je vais également vous présenter une série de statistiques avancées pour le HUD en utilisant les 4ème, 5ème et 6ème statistiques de cette liste. Cette série de statistiques est expliquée à la fin de la sixième statistique de cette liste (juste ici).

Allons-y !

Les 10 statistiques de poker les plus importantes pour votre HUD

  • VPIP : Volontairement mettre [de l'argent] dans le pot.

  • PFR : Relance pré-flop

  • Fréquence de 3-Bet

  • WTSD : Went To Showdown (aller à l'abattage)

  • W$SD/WSD : A gagné de l'argent au dévoilement des cartes

  • WWSF : Gain à la vue du flop

  • Fold to 3-Bet After Raising (se coucher après une relance)

  • Squeeze pré-flop

  • C-Bet au flop

  • Fold to Flop C-Bet 

1. VPIP : Mettre volontairement [de l'argent] dans le pot.

C'est une statistique indispensable sur votre HUD.

VPIP vous montre combien de fois votre adversaire a volontairement mis de l'argent dans le pot avant le flop, soit en relançant, soit en suivant. Il s'agit d'une information fondamentale pour le profilage des joueurs, surtout lorsqu'elle est corrélée avec la relance pré-flop (PFR).

Un joueur qui a au moins une compréhension de base du préflop aura généralement un VPIP environ 20-30% du temps dans une partie à 6 joueurs, avec 25% étant très proche de la norme. Si un joueur joue beaucoup moins de mains, il s'agit probablement d'une nit. Et s'il joue beaucoup plus de mains, il s'agit probablement d'un joueur récréatif.

Vous aurez besoin d'environ 300 mains sur ce joueur pour être suffisamment confiant dans ce que la statistique vous montre. Cela dit, les joueurs se situant à l'un ou l'autre extrême peuvent souvent être identifiés plus tôt. Par exemple, si un joueur a un VPIP de 70% après 50 mains, il est très probable qu'il s'agisse d'un joueur récréatif.

2. PFR : Relance pré-flop

Le PFR vous indique combien de fois un joueur est entré dans le pot préflop en relançant. Cela inclut les relances en premier, les 3-betting et les 4/5- Cold betting.

Cette statistique donne encore plus de détails sur la stratégie pré-flop de votre adversaire. Utilisée conjointement avec le VPIP, elle suffira à établir un profil de joueur.

Un joueur qui a au moins une compréhension de base de la stratégie preflop aura entre 15-25% de relance preflop, avec 19% étant proche de la norme.

Comme pour le VPIP, vous aurez besoin d'environ 300 mains sur ce joueur pour être suffisamment confiant dans les chiffres que vous voyez.

3. 3-Bet

Il s'agit d'une statistique importante à avoir dans votre arsenal car elle indique la fréquence à laquelle votre adversaire fait des 3 bet avant le flop. Elle s'avérera utile pour construire à la fois votre range d'ouverture préflop et votre range de défense contre le 3-bet de votre adversaire.

Une bonne fréquence globale de 3-betting se situe autour de 6-10%, 8% étant proche de la moyenne pour les bons joueurs.

Voici quelques ajustements que vous pouvez faire contre les 3-bettors serrés ou looses :

Lorsqu'un 3-bettor très agressif est derrière, open-raise une range légèrement plus serrée que d'habitude.

Avec seulement des 3-bettors serrés derrière, vous pouvez avec profit ouvrir une range légèrement plus large.

Lorsque vous faites face à un 3-bet d'un joueur agressif, continuez plus souvent en faisant un 4-bet et en suivant avec plus de mains que d'habitude.

Pour une lecture précise de la statistique, vous aurez besoin d'environ 1000 mains sur un joueur.

4. WTSD : Went To Showdown

Il s'agit d'une statistique post-flop très importante qui vous indique la fréquence à laquelle un joueur atteint l'abattage après avoir vu le flop. Elle est utile pour déterminer dans quelle mesure votre adversaire est une calling station.

Par exemple, si un joueur a vu le flop 10 fois et est allé à l'abattage 4 fois dans une session, le WTSD de ce joueur est de 40% pour cette session.

Cette statistique doit être utilisée conjointement avec Won Money at Showdown (W$SD ou WSD) et Won When Saw Flop (WWSF), que je vais aborder sous peu.

Une bonne fréquence de WTSD se situe quelque part autour de 27-32%, avec 30% étant un bon but à atteindre. Si la fréquence est trop faible, vous over-foldez probablement les mises postflop ; si elle est trop élevée, vous suivez probablement trop souvent.

Puisque la grande majorité des pots ne dépassent pas le préflop (seulement 17% des mains voient le flop), cette statistique nécessite un échantillon beaucoup plus grand pour qu'une lecture précise soit faite - visez à avoir environ 8000 mains sur un joueur avant de faire des ajustements notables basés sur le WTSD.

5. WSD : Argent gagné à l'abattage

Aussi abrégé en W$SD, cette statistique vous indique combien de fois votre adversaire a gagné à l'abattage. Comme nous l'avons vu plus haut, cette statistique n'est pas très utile en soi, mais elle peut l'être lorsqu'elle est utilisée en conjonction avec le WTSD.

Un bon W$SD se situe quelque part entre 49% et 54%. Une fréquence correcte dépend des deux autres statistiques mentionnées. Par exemple, un joueur qui a une faible fréquence de Went to Showdown (WTSD) aura généralement une WSD relativement élevée et vice versa. En d'autres termes, si vous atteignez rarement l'abattage, c'est probablement parce que vous êtes un joueur serré qui a généralement une main forte lorsque vous allez jusqu'au bout d'une main.

En général, si votre WSD est trop faible, cela signifie que vous suivez trop de mauvaises mains et/ou que vous bluffez trop tôt dans la main. Si elle est trop élevée, cela signifie que vous ne détectez pas les bluff-catching et/ou que vous ne bluffez pas assez.

L'échantillon requis pour une lecture décemment précise est le même que celui du WTSD, soit plus de 8 000 mains.

6. WWSF : Won When Saw Flop (gagner en voyant le flop)

Pour résumer les 3 statistiques qui fonctionnent ensemble...

La WWSF fait référence à la fréquence à laquelle votre adversaire a remporté le pot après avoir vu le flop.

Une fréquence WWSF décente se situe entre 45% et 53%, avec une bonne moyenne autour de 48%. Trop faible ? Cela signifie que votre adversaire ne bluffe pas assez et/ou qu'il abandonne trop. Trop élevée ? Cela signifie que vous bluffez et/ou bluffez trop.

L'échantillon requis pour une lecture raisonnablement précise est le même que pour les deux précédents : 8 000 mains ou plus.

Comment WTSD, WSD, et WWSF fonctionnent ensemble

Chacune de ces statistiques fournit un contexte important pour les autres, ce qui vous permettra de tirer des conclusions majeures sur vos adversaires.

Prenons quelques exemples de joueurs.

(Rappelez-vous que : WTSD = Went To Showdown, WSD = Won Money At Showdown, et WWSF = Won When Saw Flop)

Joueur A : WTSD : 32 / WSD : 51 / WWSF : 46

Ce joueur est plus ou moins une  calling station passive. Il a un WTSD élevé, mais il suit apparemment assez peu puisqu'il ne gagne que 51% du temps au showdown. Il n'est pas non plus très agressif, d'où la faible WWSF.

Le degré auquel le joueur A est une calling station sera plus clair en regardant son VPIP. Un VPIP élevé, comme 40%, signifie que ce joueur joue beaucoup de mains et ne se couche pas beaucoup après le flop. Votre ajustement contre un tel joueur devrait être de faire des value bets plus petites et moins de bluffs.

Joueur B : WTSD : 26/ WSD : 56/ WWSF : 44

Ce type de joueur va rarement à l'abattage, mais ce n'est clairement pas dû à l'agressivité car il a également une faible WWSF. Le joueur B est probablement un joueur assez serré qui se couche assez souvent postflop - une conclusion que l'on peut tirer de sa WSD élevée.

Joueur C : WTSD : 30/ WSD : 52/ WWSF : 49

En supposant que ce joueur a des statistiques préflop décentes (~25% VPIP), le joueur C est une véritable terreur à la table. Il ne semble pas se coucher trop ou trop peu en fonction de son WTSD. De plus, il est clairement agressif et essaie activement de voler des pots, comme l'indique sa WWSF élevée. Attendez-vous à devoir prendre de nombreuses décisions difficiles contre un joueur comme lui.
 

7. Fold to 3-Bet After Raising (se coucher après une relance)

Cette statistique vous indique combien de fois votre adversaire s'est couché sur un 3-bet après une relance préflop.

Avertissement important : Lorsque vous ajoutez cette statistique à votre HUD, vous verrez également une statistique simple "Fold to 3-Bet" - ne choisissez pas celle-là. Assurez-vous que "après avoir relancé" est spécifié d'une manière ou d'une autre. La statistique de fold à 3-bet inclut également les mains dans lesquelles le joueur n'a pas mis d'argent dans le pot, mais s'est couché sur un 3-bet (par exemple, il se couche dans la grosse blind après que le cutoff ait relancé et que le bouton ait fait un 3-bet).

Cette statistique doit être subdivisée en deux catégories : hors position (OOP) et en position (IP), car les fréquences correctes sont différentes pour chacune d'elles. Pour une même taille de 3-bet, vous devriez vous coucher davantage en OOP qu'en IP en raison du pouvoir que vous confère votre position (meilleure réalisation de l'équité).

Les fréquences de fold appropriées se situent autour de 40-45% en IP et 45-50% en OOP.

La taille de l'échantillon nécessaire ici est d'environ 1 500 mains.

8. Squeeze pré-flop

Le Squeeze Preflop indique combien de fois un joueur a relancé après qu'un autre joueur ait relancé en premier et que quelqu'un d'autre ait cold call. Cette statistique est utile pour déterminer dans quelle mesure vous devez vous défendre contre les squeezes 3-bet.

Une fréquence typique de squeeze est d'environ 7-9%. Cela signifie que si vous voyez quelqu'un qui a une fréquence de squeeze de 12 %, par exemple, vous pouvez commencer à suivre et à faire des 4-betting plus loose.

L'échantillon nécessaire ici est assez élevé, plus de 3 000 mains environ, en raison de la rareté de cette situation.

9. Flop C-Bet

Cette statistique se réfère à la fréquence à laquelle un joueur a fait une continuation bet (c-bet) sur le flop après avoir relancé avant le flop. Cette statistique doit être divisée en pots avec 3-Bet et pots à relance unique, puis subdivisée en pots en position et hors position.

Sans entrer dans les détails (car c'est un sujet complexe qui dépasse le cadre de cet article), il peut y avoir de grandes fluctuations dans les fréquences correctes pour chacun d'entre eux.

En général, il est préférable d'avoir un c-bet flop élevé lorsqu'on est en position et lorsqu'on est hors position dans des pots 3-bet (50-70%, mais plus bas peut aussi être bon). Il est généralement préférable d'être sur le côté inférieur lorsqu'on est hors de position dans des pots à relance unique (0-30%, mais plus haut peut être bon aussi).

La taille de l'échantillon n'est pas si importante ici puisque les fluctuations peuvent être énormes. Ce qui est important, cependant, c'est d'avoir une idée générale de l'approche de votre adversaire. Si vous voulez vraiment un chiffre, j'estime qu'il faut au moins quelques milliers de mains sur un joueur pour que cette statistique soit fiable.

10. Fold to Flop C-bet

Fold to Flop C-Bet vous indique combien de fois un joueur a suivi une relance avant le flop et s'est ensuite couché sur une mise de continuation au flop. Comme pour le Flop C-bet, cette statistique doit être divisée pour les pots à relance unique et les pots 3-bet, puis subdivisée en deux catégories : en position et hors position.

La fréquence correcte dépendra de la taille de la mise utilisée, il est donc difficile de donner des chiffres précis à rechercher/atteindre. En règle générale, la fréquence de fold doit être inférieure à 50 %.

La taille de l'échantillon n'est pas très importante puisque les fluctuations sont importantes en fonction de la taille de la mise utilisée en moyenne. Si vous voulez vraiment un chiffre, j'estime (encore une fois) qu'il faut au moins quelques milliers de mains sur un joueur pour que cette statistique soit fiable.

Réflexions finales

Ces 10 statistiques de poker (plutôt 18 si l'on inclut toutes les sous-statut) sont les chiffres indispensables que vous devriez inclure dans votre HUD.

Je terminerai cet article en affirmant que vous ne devez pas trop vous fier aux statistiques de poker. Il est très facile d'arriver à des conclusions erronées si la taille de l'échantillon est trop faible, et cela conduira à de mauvais choix basés sur des preuves peu fiables.

De plus, il est important de réaliser que les habitués jouent différemment contre les joueurs récréatifs et contre d'autres réguliers, donc vous pouvez obtenir des informations non fiables même si l'échantillon semble assez grand. Heureusement, certains logiciels, comme Hand2Note, disposent d'une fonction qui vous permet d'exclure les mains régulières contre récréatives des statistiques, ce qui permet d'obtenir des données plus propres.

C'est tout pour cet article ! N'hésitez pas à poser des questions ou à faire part de vos réactions dans les commentaires ci-dessous.

SOURCE/TRAD: https://upswingpoker.com/poker-hud-stats/

 
PARTAGER SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX :
💬 0 Commentaire

Il n'y a pas encore de commentaire pour cette article.


Ajouter un commentaire

 
Envie de lire plus ?

Qu'est-ce qu'un solver ? Comment l'utiliser ?

Venez découvrir le fonctionnement et l'utilité d'un solver au poker

publié dans Articles Poker, il y a 3 jours

Doit-on 4 bet ? (Highlights #138)

Retrouve aujourd'hui le cent-trente-huitième épisode des highlights.

publié dans Highlights, il y a 4 jours

Les probabilités au poker

Si vous vous intéressez aux chiffres (la plupart des joueurs de poker le font), vous vous demandez peut-être quelle est la probabilité réelle que vous ayez des mains de poker.

publié dans Articles Poker, il y a 5 jours
Poker : Comment monter un vrai stack en tournoi ? Conférence en ligne offerte.

Quiz 💯 Quel joueur de poker es-tu ?

On vient de sortir ce rapide quiz qui te permet de connaître instantanément ton résultat ainsi qu'un 🎁 cadeau personnalisé à tes réponses qui va t'aider à devenir meilleur rapidement !

Je réponds au quiz

Les meilleurs sites de jeu poker

N°1 (Notre note : 9.5/10)

Logo de PokerStars, un site de poker

Reçois 40€ de ticket Spin & Go sans condition avec le code "QUARANTE"


N°2 (Notre note : 9.2/10)

Logo de PMU, un site de poker

Reçois jusqu'à 25€ avec ton dépôt dont 5€ offerts et immédiatement utilisable pour jouer


N°3 (Notre note : 9.0/10)

Logo de Unibet, un site de poker

jusqu'à 500€ offert sur votre 1er dépôt + vos 2 premiers tournois offerts



Voir l'intégralité du classement